Les Fleurs de l’ombre

« Ceci n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît… »

Ce refrain qui refait surface à différents passages du dernier roman de Steve Mosby, est comme une comptine macabre et obsédante, qui finira par vous faire littéralement frissonner.

Il arrive que la réalité inspire des romans. Rien d’extraordinaire à cela. C’est le cas de La Fleur de l’ombre, un thriller écrit en 1991 par un illustre inconnu, Robert Wiseman, lequel a disparu dans d’étranges circonstances. Mais il peut arriver que la réalité rejoigne la fiction en s’inspirant à son tour d’un roman. C’est ce que constate Neil Dawson, dont le père romancier vient lui aussi de disparaître. Voilà que des similitudes apparaissent entre le roman, la vie de Robert Wiseman, et celle de Neil et de son père. Cela fait beaucoup de coïncidences. D’autant que sa compagne vient de se faire kidnapper.

Un sur deux, le premier roman de Steve Mosby, publié à l’époque par les toutes jeunes éditions Sonatine, m’avait bien plu. Ayant fait l’impasse sur le deuxième, je me suis laissé tenté par le troisième. N’y allons pas par quatre chemins, c’est un très bon thriller, à l’intrigue déroutante, inquiétante, magnitude 10 sur l’échelle du suspense. Mais avec un charme en plus : l’écriture. En construisant son livre au milieu d’un jeu de miroirs, on finit par ne plus dissocier la réalité de la fiction. Sans pour autant se perdre.

Avec ses mises en abîme audacieuses et son ambiance « creepy » à la Twin Peaks où plane l’ombre du meilleur de Stephen King, Steve Mosby vous embarque dans sa sombre réalité sur les traces d’un tueur en série d’un genre très particulier.

Les Fleurs de l’ombre, Steve Mosby, éditions Sonatine 20 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :