Dédicace de Sophie Ladame et Sylvère Denné samedi 3 février

Du carnet de voyage à la bande dessinée…

La malouine Sophie Ladame, artiste peintre et marin dans l’âme, relève le défi et le résultat est non seulement à la hauteur de nos attentes, il est simplement stupéfiant.

Fruit d’une étroite collaboration avec le scénariste Sylvère Denné, Bleu Amer est l’aboutissement d’un travail de deux ans. Il aura fallu beaucoup de complicité et d’endurance pour les deux amis afin de concrétiser ce projet et aller au bout de l’aventure.

En 1944, aux îles Chausey, la guerre épargne les habitants. L’occupation allemande n’est qu’une lointaine rumeur qui ne se concrétise qu’à travers une patrouille de ravitaillement. Pierre est un pêcheur qui noie son mal de vivre dans l’alcool, tandis que sa femme Suzanne trompe son ennui dans les tâches du quotidien et ses prières à l’église. Jusqu’à cet américain tombé du ciel qui va bousculer le petit train train de l’île. Faut-il le dénoncer pour s’éviter des représailles allemandes ? Ou faut-il le cacher pour vivre en paix avec sa conscience… Les avis divergent et la tension monte.

Aussi à l’aise dans les paysages qu’avec ses personnages, Sophie Ladame rayonne dans chaque case, le dessin s’anime dès la première planche et l’immersion est totale. La mer, l’austérité de la vie insulaire, mais aussi la noirceur des protagonistes, leur solitude et leur détresse, tout est parfaitement rendu. Le dessin, sobre mais réhaussé par le bleu « Ladame » et quelques touches d’un magnifique blanc, respire et invite à la contemplation, à l’introspection. Il est brillamment au service d’un scénario minimaliste mais tendu.

Nous sommes très heureux de vous inviter à venir rencontrer Sophie Ladame et Sylvère Denné, ce samedi 3 février à partir de 17h pour une séance de dédicace !

bleu amer

Bleu Amer, Sophie Ladame et Sylvère Denné, ed. La Boîte à Bulles 19 €.

48 heures BD !

Rendez-vous ce vendredi 7 et samedi 8 avril pour les 48 Heures BD !

La librairie étant partenaire de cette opération, vous pourrez durant ces deux journées profiter d’une offre exceptionnelle : 12 bandes dessinées au prix d’1 euro !

Cette sélection très variée (manga, comics, BD jeunesse et adulte), élaborée par 12 éditeurs, a pour but de vous faire découvrir de nouvelles séries ou collections, à un prix évidemment très avantageux.

L’opération ne dure que deux jours et dans la limite des stocks disponibles, alors ne tardez pas et venez vite nous rendre visite !

48hbd-afficheweb-688x838

Dédicace de Marcelino Truong samedi 16 juillet

Nous vous invitons ce samedi 16 juillet de 17h à 19h à rencontrer le dessinateur Marcelino Truong, pour une séance de dédicaces de ses deux bandes dessinées autobiographiques : Une si jolie petite guerre et Give peace a chance (ed. Denoël Graphic).

Marcelino Truong est né aux Philippines et porte le nom d’une rue de Manille. Il passe sa jeunesse à courir le monde, des Etats-Unis à la Grande-Bretagne, en passant par le Vietnam, ce qui ne l’empêche pas de suivre des études secondaires en langues et sciences politiques. De formation autodidacte en matière artistique, il se lance dans le métier d’illustrateur en 1983. Il illustre de nombreux livres de jeunesse et a obtenu le Prix du Salon du Livre de Jeunesse de Bologne en 1995, pour les illustrations du livre Enfants prostitués d’Asie. Marcelino Truong illustre aussi des articles de presse dans de grands journaux nationaux et signe de nombreux travaux d’édition publicitaire pour de grandes marques françaises.

Les oeuvres de Marcelino Truong ne sont pas sans rappeler les tableaux de Gauguin. Son style, ses couleurs chaudes et lumineuses ne peuvent certainement pas laisser indifférent. Chaque illustration est un petit chef-d’oeuvre à découvrir.

Source de la biographie : http://www.ricochet-jeunes.org

Une si jolie petite guerre est un roman graphique touchant et passionnant, qui raconte la jeunesse de l’auteur dans le Saïgon du début des années 60, au moment où démarre la Guerre du Vietnam.

Give peace a chance est le deuxième tome de cette autobiographie en bande dessinée. Nous voici cette fois dans le Swinging London des Sixties où la famille s’est installée, avec toujours la guerre omniprésente en toile de fond.

Saluées par la critique et récompensées par le public (dont un fort succès au dernier festival Etonnants Voyageurs), ces deux BD forment une oeuvre unique, tout à la fois intime et didactique, et portent un regard neuf sur les origines et le déroulement de la guerre du Vietnam.

13575495_10154346674350820_1196868242_o_zpsqu6rwg4g