Le Fantôme d’Odessa

L’oeuvre d’Isaac Babel, confisquée, morcelée et reconstituée peut s’avérer difficile à appréhender. Le roman graphique de Camille de Toledo et d’Alexander Pavlenko, Le Fantôme d’Odessa, permet justement d’en saisir la particularité, la profondeur et la force.

Au printemps 1939 Isaac Babel est arrêté et incarcéré à la tristement célèbre prison de la Loubianka. Torturé pendant des mois, il sera finalement exécuté le 27 janvier 1940 d’une balle dans la nuque, sur un ordre signé de Staline. Pendant des années le régime fera croire à sa femme et à sa fille réfugiées à Paris qu’il est toujours emprisonné…

Le Fantôme d’Odessa s’articule principalement autour de trois récits : celui de sa femme apprenant l’existence d’une lettre d’adieu de son mari miraculeusement retrouvée, les angoisses et les remords de Babel en prison, et les aventures du bandit juif Bénia Krik pendant la révolution Russe, scénario qu’écrivit Babel pour le réalisateur Sergueï Eisenstein (Le Cuirassé Potemkine c’est lui) dont le film ne vit finalement jamais le jour.

Avec un traitement graphique à chaque fois différent, ces trois récits nous content la folie d’une révolution construite sur des jeux de pouvoir, sur la corruption, dans la violence et le sang, bien loin des idéaux. A cela s’ajoute les deux guerres mondiales et l’avènement d’un monstre froid et calculateur, Staline.

Le Fantôme d’Odessa est une bande dessinée poignante, le tableau d’une Russie désenchantée mais aussi une ode à la résistance, à la liberté, et un hommage aux nombreux artistes et écrivains persécutés. Enfin c’est une formidable invitation à vous plonger dans la grande littérature russe !

Tout à la fin de l’oeuvre, vous pourrez découvrir un entretien des auteurs avec Sophie Benech, éditrice et grande traductrice du russe qui a notamment traduit toute l’oeuvre disponible d’Isaac Babel aux éditions Le Bruit du Temps.

Le Fantôme d’Odessa, Camille de Toledo et Alexander Pavlenko, Denoël Graphic 24,90 €

Du côté des enfants…

Comme tous les ans à la même période, c’est un immense plaisir pour nous de vous dénicher des petites merveilles d’albums jeunesse dans cette magnifique production éditoriale qui se fait toujours plus créative et inspirée.

Commençons tout en douceur et tendresse avec Doux Dodo (Cécile Hudrissier, Didier Jeunesse), ce fabuleux petit livre-accordéon. Six illustrations recto-verso de petites bêtes se laissant doucement aller dans le sommeil. Au verso, un paysage de nuit calme et rassurant. A observer avant le coucher ou à simplement poser en décoration tout près de l’oreiller. Dès la naissance, dès 1 an. 9.50 €

Sushi et Maki, Olivia Cosneau, Sarbacane :

Deux petites boules de poils à moustache qui deviendront vite les partenaires de jeu préférés des petits ! Un livre solide, gai et coloré avec plein de jolis volets à soulever. A partir de 2 ans. 12.50 €

La grosse gratouille, Victoria Cassanell, Didier Jeunesse :

Monsieur Ours se réveille de sa longue sieste et… ça le gratte terriblement dans le dos ! Le voilà parti se frotter à son arbre préféré, connu à des kilomètres à la ronde pour être le meilleur des arbres à gratouilles. Mais ce jour là, Castor a lui aussi trouvé l’arbre à son goût ! Humour et poésie, dès 3 ans ! 13.90 €

Cachée ou pas j’arrive, Lolita Séchan et Camille Jourdy, Actes sud bd :

Une ravissante bd pour les plus jeunes, fantaisiste et pleine de joie pour une partie de cache-cache des plus farfelues. Vous y trouverez, en vrac, une « Mémé molle qui fait des bisous qui piquent », une licorne mal lunée et mal embouchée, un loup très féroce qui suce son pouce en dormant, amateur de petites créatures aux petits oignons et sauce tartare. Un régal ! Dès 4 ans 13.50 €

Gaspard dans la nuit, Seng Soun Ratanavanh, La Martinière Jeunesse :

Après ses fabuleux albums « Attends Miyuki » et « Merci Miyuki », Seng Soun Ratanavanh nous présente Gaspard, petit garçon que la nuit effraie. Il parviendra à apprivoiser sa peur au long d’une aventure nocturne colorée, chatoyante et lumineuse . C’est tellement beau ! Dès 5 ans 13.90 €

Une série de déjà quatre splendides albums du génialissime Joe Todd-Stanton ( « Le secret du rocher noir ») retraçant les aventures de la famille Vieillepierre, une illustre famille d’aventuriers explorateurs ayant pour mission de sauvegarder les plus belles mythologies du monde ! « Arthur et la corde d’or » explore la mythologie nordique, « Le voyage de Kai » la mythologie chinoise, « Lucie et l’énigme du sphynx » l’Egypte, et « Léo et la méduse » nous replonge en mythologie grecque. Tous aux éditions Sarbacane, à consommer en famille sans modération, dès 6 ans. 13.50 €

Papillons illusions, de Julie Drouant et Bernard Duisit, Hélium :

Un pop-up d’une grande finesse pour tout savoir sur les papillons et leurs dons insoupçonnés. Chaque page est incroyable, admirez plutôt ! 23.90 €

La grande école, Nicolas Mathieu et Pierre-Henri Gomont, Actes Sud Junior.

Raconté par l’auteur de l’excellent prix Goncourt 2018 « Leurs enfants après eux », et illustré par l’auteur de « La fuite du cerveau », « Péreira prétend » et « Malaterre » (tous des coups de cœur bd de la librairie), vous êtes mis au défi de ne pas avoir le regard quelque peu embué à la fin de l’histoire de cette très belle relation père-fils. Mais attention, rien de triste, ce ne sont que de très, très belles émotions ! Dès 6 ans 16.50 €

Madame Badoubeda, Sophie Dahl et Lauren O’hara, Gallimard Jeunesse :

Madame Badoubeda est vieille, riche, extravagante et à première vue assez infecte. Elle arrive parée de ses deux énormes malles et vingt trois sacs pour s’installer quelques semaines à l’hôtel de la Sirène. C’est là que vit Emma, la fille des gérants, une aventurière en herbe, presque née sur la plage, « au milieu du thym sauvage et des chardons qui piquent la peau ». La rencontre de ces deux héroines inoubliables captivera à coup sûr les lecteurs avides de récits iodés et mystérieux ! Dès 8 ans. 15.90 €

Fanny

Dédicace de François Ravard samedi 21 juillet de 16h à 19h

On connaissait François Ravard le dessinateur. L’auteur notamment de « Mort aux vaches ! » aux éditions Futuropolis ou bien des « Mystères de la Cinquième République » chez Glénat. Avec son nouvel album « Pas un jour sans soleil » – éditions Glénat 15 € -, nous découvrons François Ravard l’illustrateur… Mais aussi le poète, l’artiste.

ravard3

Installé depuis quelques années à Dinard, la mer devient pour lui une source d’inspiration et un théâtre sans cesse changeant où viennent s’exprimer toutes les facettes de la nature humaine. Doux, drôle et tendre, il croque avec malice et un talent époustouflant les rencontres anecdotiques ou merveilleuses qu’offre un paysage de bord de mer. A la fois épurées et incroyablement mises en couleurs, ses aquarelles sont touchées par une grâce simple et évidente, celle du talent et du don de l’observation. Mais surtout elles portent sans prétention la marque d’une profonde humanité et d’un grand coeur.

ravard1

Bien-sûr il y a un peu de Sempé chez Ravard, mais il y a surtout beaucoup de Ravard…

Nous vous invitons à venir rencontrer à la librairie ce fabuleux dessinateur qu’est François Ravard ce samedi 21 juillet de 16h à 19h pour une séance de dédicace !

De quoi inaugurer en beauté la Nuit des Galeries à Saint-Malo !

Vous pouvez avoir un bon aperçu du travail de l’artiste sur son site internet La Galerie Alfred, et craquer ainsi pour des originaux, des tirages d’art ou des affiches. Vous verrez à la librairie qu’en ce qui nous concerne c’est déjà fait !

ravard2

Enfin si vous franchissez hardiment la Rance, faites un petit tour à la galerie Les Pouces-Pieds (17b rue Levavasseur) à Dinard, vous y découvrirez un grand nombre d’oeuvres !