Les ombres du passé

Premier volume d’une trilogie policière sur les secrets et les drames familiaux, Les ombres du passé est ce qu’on pourrait appeler un petit chef-d’oeuvre du genre. Tout est pourtant bien classique au départ : Roy Slater revient dans la ville de son enfance pour s’occuper de son père mourant, lequel le déteste ouvertement et ne mâche pas son animosité. La découverte d’un cadavre dans un bois et les réminiscences de son ancienne vie vont l’amener à faire le point sur le grand drame de son enfance : le suicide de son frère en prison, arrêté après un double meurtre.

Le grand art de Thomas H. Cook, est de dévoiler l’intrigue par petits morceaux, presque négligemment, un indice au détour d’une conversation, un souvenir visuel qui remonte à la surface, comme autant de poussière qu’on enlèverait d’un tableau afin de découvrir la toile originale cachée depuis des années. L’autre point fort de l’auteur, c’est son efficacité. Le style est simple, peu de descriptions, et pourtant l’ambiance est bien là, pesante, sombre, avec des personnages marqués qui manipulent la vérité à leur guise.

Que s’est-il donc passé il y a vingt ans, dans cette ville perdue où deux communautés semblent se haïr, et où le Shérif détient tous les pouvoirs ? Pourquoi tout le monde regarde Roy étrangement, quel rôle a-t-il joué dans le double meurtre ? Entre mélancolie et roman noir, Thomas H. Cook nous immerge dans l’ambiguïté des liens familiaux, avec un talent rare pour la narration et le suspense. Et comme toujours chez Cook, la vérité est là, sous nos yeux et ceux des protagonistes, simple mais cruelle.

A noter qu’en septembre paraîtra toujours en folio le deuxième volume de cette trilogie, Les feuilles mortes, un chef d’oeuvre total qui se lit d’une traite. Mais on en reparlera !

Les ombres du passé, Thomas H. Cook, Folio Policier 5.60 €.

  1. Moi qui n’avait pas trop aimé « Les liens du sang », ce volume m’a paru d’une fluidité et d’un intérêt étonnants. Je trouve qu’avec une certaine simplicité (mais encore faut-il y parvenir), l’auteur a bâti une belle histoire, à la fois violente et lancinante. Un très bon choix parmi les sorties Folio/Policier de l’année…ou de fin de l’an dernier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :