Montana 1948

Paru à l’occasion du premier jet de la toute nouvelle collection de poche des éditions Gallmeister, Totem, Montana 1948 est une heureuse réédition, une perle de 160 pages aussi remarquable que touchante, toute en justesse et qui possède la simplicité des grands textes.

Comme le titre l’indique, nous sommes au milieu du XXème siècle, en plein Montana, dans une ambiance encore imprégnée de Far-West, avec son shérif, ses indiens… Et David, un garçon de douze ans qui va être le témoin d’un événement qui va bouleverser le tranquille quotidien de sa famille.

Difficile d’en dire plus, le livre est court mais il n’en fallait pas davantage pour raconter cette forte histoire de rivalité fraternelle, de justice et de racisme. Même si le thème est complètement différent, on pense à Des souris et des hommes de Steinbeck, ce genre de petit livre subtil et magnifique qui ne laisse pas indifférent, et empreint d’une grande humanité.

Montana 1948, Larry Watson, éditions Gallmeister « Totem » 8.00 €.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :