L’île Haute

Vadim s’appellera désormais Vincent. Ce gamin de douze ans qui a grandi à Paris se retrouve confié dès la descente du train à une famille qu’il ne connaît pas, au coeur des Alpes, au pied des hautes montagnes. C’est l’hiver, tout est froid et blanc dans cette vallée millénaire, nous sommes en 1943 et la guerre n’est qu’un lointain murmure.

Dans ce décor grandiose et sauvage, Vincent découvre l’immensité, le silence, la force de la vie. Et une communauté qui l’accepte et le protège, lui apprend à travailler, à s’occuper des bêtes. Il rencontre Moinette, qui du haut de ses dix ans, veille sur lui et lui confie ses secrets. Au fil des saisons et des rencontres, Vincent mûrit, se découvre et s’enhardit. Mais la guerre se rapproche…

On entre dans cet éblouissant roman comme dans une forêt enneigée, dans un lieu pur et étincelant, où tout semble endormi mais où la vie explose à chaque pas, à chaque phrase. Valentine Goby rend hommage à la solidarité, à l’amour désintéressé, au courage et à la beauté de l’innocence. Face aux guerres, face aux crises, une seule voie : la générosité. Et la montagne, la nature, comme seul refuge.

Frédéric

L’île Haute, Valentine Goby, éditions Actes Sud 21,50 €

Vient de paraître !

2 responses

  1. Merci 🙏 Frédéric
    Ce roman devrait nous faire du bien avant une rentrée tumultueuse qui n’est plus un simple murmure lointain.
    À très vite
    Amicalement
    Christophe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :