La vie est un tango

Commissaire de quartier à Santa-Clara, ville de province cubaine, Léo Martin passe son temps à mettre fin aux petites embrouilles et aux menus trafics qui font le quotidien de la ville. Car derrière la façade bien-pensante de la Révolution, se cache une interzone faite de prostituées, de petits maquereaux, de récidivistes… Et pour Léo, enfant du quartier, qui jongle d’une maîtresse à l’autre, il est difficile de découvrir la part de vérité qui se cache sous les mensonges permanents, surtout lorsqu’on a un problème avec l’alcool. Entre les rumeurs, les arnaques, les bouteilles de rhum, sa mère et les coups de couteaux, il va lui falloir garder la tête froide pour ne pas perdre pied et découvrir ce qui se trame réellement sous ses yeux.

Ce roman de Lorenzo Lunar, auteur cubain plusieurs fois primé, est une chronique sociale bouillonnante et chaleureuse, qui sous les habits du roman noir cache une déclaration d’amour à ses compatriotes et à son île. Qu’ils soient pauvres ou méchants, corrompus ou violents, tous les personnages de La vie est un tango ont finalement leur place et un rôle à jouer dans cette société cubaine si paradoxale.

La vie est un tango, Lorenzo Lunar, éditions Asphalte 18 € (à paraître le 6 juin).

Une réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :