Les Harmoniques

Marcus Malte, l’auteur de Garden of Love, un polar étrange primé à de multiples reprises, nous revient en ce début d’année avec un roman noir sombre et sulfureux.

On y fait la connaissance de deux personnages charismatiques : un grand noir appelé Mister, pianiste de jazz réputé mais peu loquace, et son ami Bob, chauffeur de taxi polyglotte, qui erre sans but au volant de sa vieille 404. Les deux compères qui viennent de perdre l’une de leurs amies, une certaine Vera Nad (retrouvée brûlée vive), estiment que l’enquête policière est bâclée et décident à leur tour de découvrir la vérité.

Mais certaines choses ne gagnent pas à être remuer, surtout lorsqu’il est question de drogue, de réfugiés des balkans et de mafia serbe. Et lorsque la politique s’en mêle, le tout prend des allures de bombe incendiaire, et l’enquête se transforme vite en descente aux enfers.

Avec ce polar pétri de références (dont quelques clins d’oeil appuyés à l’actualité), Marcus Malte nous fait une démonstration de son talent. On retiendra outre des personnages taillés dans du béton armé, un style souvent lyrique, une écriture splendide qui malgré tout n’épargnera pas le lecteur, notamment lors des passages traitant de la guerre en ex-Yougoslavie et du siège de Vukovar.

Entre blues et jazz, amour et pouvoir, Les Harmoniques est un grand roman noir français, fidèle au genre et sans improvisation (si ce n’est quelques pointes d’humour), terrible et efficace qui vous tiendra en haleine jusqu’au bout. Vous y ferez aussi des rencontres aussi surprenantes que glaçantes : un joueur de guitare à l’accent balte accompagné d’un accordéoniste aveugle, un peintre manchot dont le regard en dit long, un paysan affable qu’on appelle « Sang de Boeuf », un ministre de l’Intérieur véreux et assoiffé de pouvoir… Sans compter la présence de Vera Nad, figure mélancolique et idéalisée que poursuivent inlassablement nos deux héros.

Marcus Malte nous offre en ce début d’année une ballade hantée et noire à lire au coeur de la nuit.

Les Harmoniques, Marcus Malte, Gallimard Série Noire 19 €.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :