La Neuvième Pierre

Traduit de l’anglais chez Actes Sud dans leur célèbre collection de polars, La Neuvième Pierre est le second roman de Kylie Fitzpatrick. Il s’agit d’un bon petit roman « à la manière de », qui rend hommage au roman policier victorien, dont Wilkie Collins est le plus illustre (et même fondateur) du genre.

Il est ici question de pierres précieuses mystérieuses, de diamants rouges aux étranges propriétés, de talismans maléfiques et d’assassinats bien curieux qui laissent la police dans l’embarras. Du Londres de la deuxième partie du 19ème, aussi crasseux et grouillant qu’aristocratique, à une Inde fantasmée et magique, on suit avec plaisir les pérégrinations de Sarah, une jeune orpheline qui travaille dans un quotidien en se faisant passer pour un garçon, et qui en raison de sa curiosité maladive va vite se retrouver aux premières loges de l’intrigue. Histoire de pimenter les choses, Sarah devra prendre soin de sa jeune soeur tout en essayant de sauver un ami accusé de meurtre par erreur…

Personnages sympathiques, dont une gouvernante qui voit les esprits des défunts, ambiance 19ème très crédible, ce roman est vite prenant et l’exercice de style réussi. A découvrir pour ceux qui veulent sortir du polar nordique ou du thriller !

La Neuvième Pierre, Kylie Fitzpatrick, Actes Sud 22.50 €.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :