Temps noirs

Avec Darktown, Thomas Mullen inaugurait une série policière prometteuse, enrichie d’un contexte historique passionnant et inquiétant.

Atlanta, fin des années 40, alors que la ville est en pleine Ségrégation, la municipalité décide de faire bonne figure et recrute pour la première fois des noirs au sein de la police. Ce détachement spécial, chargé de patrouiller uniquement dans les quartiers noirs et dont le commissariat est une cave insalubre, n’est qu’une vitrine politique chargée d’apaiser les tensions raciales. Lorsqu’il rejoint cette unité, Lucius Boggs le sait pertinemment et n’a guère d’illusion malgré son idéalisme. Il sait aussi que même en tant que flic, croiser le regard d’un blanc peut lui coûter une balle dans la tête ou une corde autour de la nuque. Et surtout, il sait que parmi les blancs, ses collègues policiers sont les plus dangereux.

Darktown était une réussite en tout point. Heureusement pour nous, sa suite est tout aussi remarquable. Avec Temps noirs, l’auteur confirme son talent et renforce ses personnages et son intrigue. Nous sommes en 1950 et l’émergence d’une timide classe moyenne noire bouscule la conservatrice Atlanta. Les quartiers bougent et les blancs se sentent menacés. Tandis que le trafic de drogue se répand et que le Klu Klux Klan s’agite, les citoyens prennent les armes et des initiatives regrettables… Lucius Boggs a bien du mal à empêcher que tout explose et à gérer sa vie personnelle vacillante. Tiraillé entre un père pasteur adepte du compromis et une fiancée au passé sulfureux, les frontières s’estompent et le terrain devient glissant.

Découvrez sans tarder les polars de Thomas Mullen ! Vous succomberez vite à ces enquêtes brillantes et à cette ambiance anxiogène, où la peur est gravée dans les gênes des protagonistes. Quand traverser une rue pouvait vous ôter la vie, juste en raison de la couleur de votre peau.

Cerise sur le gâteau, le premier volume est désormais en poche.

Frédéric

Darktown, Thomas Mullen, traduit de l’américain par Anne-Marie Carrière, Rivages Noir 9.80 €

Temps noirs, Thomas Mullen, traduit de l’américain par Anne-Marie Carrière, Rivages Noir 23 €

  1. Merci pour ce commentaire. Ce n’est pas la première fois que je vois ce roman de Thomas Mullen mis à l’honneur. Alors je vais aller voir cela de plus près. Est il préférable de lire d’abord « darktown » où peut-on commencer par l’un ou l’autre indifféremment ? Pas d’étonnant voyageurs cette année mais virée à St Malo dès que possible c’est à dire quand le rayon d’action passera à 700 km….. Cordialement. Jean Pascal.

    • Bonjour, les deux livres peuvent se lire séparément mais c’est quand même mieux de commencer par Darktown ! Comme toute série avec un personnage récurrent c’est plus attachant et plus facile de s’y retrouver en partant de la première aventure. A bientôt !

  2. Bonjour,

    L’argumentaire est convaincant. Est-il possible d’avoir les 2 livres en édition « grand format ». Je n’arrive malheureusement plus à lire la plus petite et resserrée écriture des livres de poche. Merci pour votre retour et portez-vous bien,

    Francis WILLIGSECKER 84 Chaussée du Sillon 35400 Saint Malo

    +33 (0)6 74 97 54 69

    http://www.willigsecker-associes.com

    >

Répondre à Francis WILLIGSECKER Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :